Nebula : les bénéfices d’un humidificateur à ultrasons pour couveuse

Le rôle d’un humidificateur à ultrasons dans une couveuse

Pour faire éclore des œufs en grand nombre, il est indispensable d’utiliser un incubateur d’œufs, qui compense efficacement la difficulté des poules à faire éclore une quantité excessive d’œufs. S’il n’y a pas de poules pour couver les œufs, ou s’il y a vraiment trop d’œufs à couver, une couveuse automatique est la solution idéale. Grâce à l’environnement intérieur contrôlé et protégé, le développement des embryons est assuré dans les temps prévus. 

De fait, tous les facteurs de fonctionnement peuvent être réglés, comme la température et le taux d’humidité, ce dernier étant assuré par un humidificateur de couveuse. Après la ponte et dans les sept jours, les œufs fertiles sont placés dans la couveuse, et c’est à ce moment que le développement des organes du poussin se produit. 

Naturellement, avant d’être déposés dans la couveuse, tous les œufs sont miraculés, ce qui veut dire que l’on vérifie la présence de l’embryon. Ils y restent pendant 21 jours, à une humidité et une température constantes. Pour une éclosion optimale, un humidificateur de couveuse est indispensable : en assurant le bon taux d’humidité, il favorise la bonne évolution des embryons. 

Voyons donc comment l’utiliser et quel modèle est le plus performant. 

Comment fonctionne un appareil d’humidification pour couveuse

Pour le bon développement de l’embryon, les œufs doivent nécessairement rester à une température de 37,7 degrés pendant toute la durée de la couvaison. La température peut fluctuer de 0,2 degré au maximum. Pour maintenir une température constante, l’incubateur doit être placé dans un lieu protégé, chaud et sans courant d’air. 

Le niveau d’humidité approprié dans la couveuse est, bien sûr, assuré par l’humidificateur. L’appareil doit être rempli d’eau au fur et à mesure de sa consommation, afin d’assurer un taux d’humidité interne de 45-55%.  Juste avant l’éclosion, l’humidité va augmenter pour permettre au poussin une meilleure respiration cellulaire. Dès que le premier a éclos, l’humidité peut être augmentée spontanément à 80%. L’humidité reste constante si la couveuse est ouverte et fermée le plus rarement possible

Niveaux d’humidité appropriés

Ainsi, comme nous l’avons vu, un bon taux d’humidité est nécessaire dans l’incubateur. 

Pendant la couvaison, les niveaux d’humidité corrects sont les suivants: 

  • du premier au 18ème jour : l’humidité doit être maintenue à environ 45 % pour éviter que la coquille ne se remplisse de liquide et n’étouffe le poussin.
  • du 18ème au 21ème jour : l’humidité doit être supérieure à 55%, jusqu’à même  65%, pour éviter que le poussin ne perfore l’œuf sans en sortir, se déshydratant ainsi. 

Un bon humidificateur de couveuse doit être fiable et stable. Si un appareil ne contrôle pas constamment l’humidité à l’intérieur, on peut vérifier des brusques changements, qui portent à la mort du poussin à l’intérieur de la coquille. Plus la couveuse est grande, plus l’humidificateur automatique doit être puissant. Dans le cas contraire, il ne serait pas en mesure de produire la bonne quantité de vapeur pour hydrater efficacement les œufs et les poussins. 

Nebula: les caractéristiques d’un bon humidificateur à ultrasons pour les incubateurs

Nebula est un humidificateur à ultrasons pour les incubateurs qui offre un contrôle optimal et constant de l’humidité, évitant ainsi de fortes fluctuations de la température et de l’humidité pendant l’incubation des œufs. 

Il est fabriqué et assemblé en Italie et se compose d’une base, d’un écran LED, d’un réservoir d’eau, d’un tube de connexion et d’un capteur d’humidité. La base est le cœur du système qui génère l’humidité. À l’intérieur se trouve un générateur d’ultrasons, qui fournit de l’énergie à l’eau, produisant de minuscules gouttelettes, qui sont ensuite instantanément vaporisées par la chaleur de l’incubateur.

humidificateur pour couveuse

Ce système permet simplement de créer l’humidité adéquate, qui est ensuite stabilisée par le ventilateur de l’incubateur. Si l’eau manque, un flotteur de sécurité le signale, alors qu’un ventilateur centrifuge canalise les minuscules gouttelettes de la base vers l’intérieur de l’incubateur. Enfin, il y a un port USB, utilisé pour connecter le capteur d’humidité. 

L’écran LED possède des boutons et des icônes qui indiquent le manque d’eau, le nombre de jours d’incubation et le fonctionnement correct ou irrégulier de la couveuse.

Le récipient d’eau, réalisé en matériau transparent, a une capacité de 2 litres et il est équipé d’une ouverture ergonomique pour faciliter le remplissage de l’eau, strictement distillée. Le bouchon de fermeture est constitué d’une valve qui empêche l’eau de sortir lors du remplissage.  À l’intérieur du récipient se trouve également le tuyau de raccordement, qui sert à transporter le brouillard dans l’incubateur. Enfin, il y a un précis capteur d’humidité et il est utile à contrôler l’humidité à l’intérieur de l’incubateur.

Nebula a récemment obtenu un brevet d’invention industriel  du ministère du développement économique certifiant la fiabilité et la qualité du produit.

Pourquoi choisir Nebula pour l’incubation des œufs?

Pendant le processus d’incubation, il est très compliqué de générer et de réguler l’humidité avec précision et constance. Une alternative à l’utilisation d’un humidificateur automatique serait d’ajouter manuellement de l’eau dans des plateaux spéciaux dans l’incubateur. Ils créent des miroirs d’eau, qui s’évaporent ensuite et augmentent l’humidité à l’intérieur grâce à la ventilation et à la température. Le problème de ce système est qu’il régule la température de manière approximative, en se basant uniquement sur le dimensions des miroirs d’eau.

Si l’humidité diminue, il faut augmenter le niveau de l’eau. Mais si elle monte trop fort, on ne peut rien faire pour la diminuer, il faut seulement attendre que les œufs l’absorbent entièrement. 

Un autre système un peu plus avancé est l’alimentation automatique et continue en eau, réalisée avec une simple pompe.  Celui-ci prélève de l’eau dans le réservoir, la verse dans la couveuse et ne s’arrête que lorsque l’humidité est égale ou supérieure à la valeur précédemment définie. Toutefois, même dans ce cas, il y a la difficulté du contrôle manuel. En outre, l’eau versée peut dépasser la capacité de rétention du fond, risquant ainsi de plonger les œufs lors de leur éclosion. 

Une autre méthode consiste à utiliser un système de générateur d’ultrasons ON/OFF, par lequel l’humidité est régulée en alternant la mise en marche à la puissance maximale et l’arrêt complet. Cette dernière présente pourtant un certain nombre de limites. Si l’air fourni est saturé d’eau, la température chute rapidement en raison de l’évaporation. 

Les problèmes présentés par les systèmes décrits ci-dessus sont efficacement résolus par le système à variation continue de Nebula, qui offre la possibilité de régler l’humidité de 30% à 90%, sans influencer les conditions ambiantes. 

Compatible avec tous les incubateurs River Systems et de nombreux autres incubateurs sur le marché, il est très précis dans ses mesures et a besoin de très peu de temps pour atteindre le niveau d’humidité fixé, apportant un air propre et sain dans l’incubateur. Grâce à un taux d’humidité constant et stable, les œufs ne risquent pas d’être immergés dans l’eau et la vapeur générée n’obstrue pas les pores de la coquille. 

 

 

Maintenant que vous connaissez tous les avantages de notre humidificateur à ultrasons Nebula